close Created with Sketch.

Solutions

Stratégie digitale

Développez votre présence sur les bons canaux

Publicités sur Facebook

Boostez vos ventes avec des publicités rentables et mesurables

Référencement naturel

Devancez vos concurrents

Google AdWords

Imposez-vous sur les moteurs de recherche

Optimisation de Landing Page

Convertissez vos prospects en clients

Copywriting

Persuadez et convertissez

June 10, 2015

Interview de Valérie Demont - Spécialiste en marketing de contenu

Interviews

Pour notre première interview, nous avons décidé d’interviewer Valérie Demont, consultante et formatrice en réseaux sociaux pour les entreprises.  Valérie est spécialisée en communication web, avec une approche orientée sur les PME basée sur la stratégie de contenu. 

Nous avons voulu en savoir plus sur son activité, obtenir son point de vue sur le secteur mais aussi bénéficier de son expérience pour quelques conseils et bonnes pratiques.

Place à l'interview !


- Bonjour Valérie, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pour commencer, pouvez-vous nous raconter comment vous vous êtes retrouvée dans le domaine du marketing en ligne, plus particulièrement dans celui des réseaux sociaux et du contenu ?

Merci Brands Up pour cet interview « visibilité » ! Pour répondre à votre question, retournons 5-6 ans en arrière. Pile au moment où je décide de monter ma propre boîte à destination du marketing pour PME, les réseaux sociaux font leurs entrées sur le marché européen. Je décide de me former pour ajouter cette offre à mes prestations au Sawi, puis avec différents spécialistes du référencement par le contenu et de la rédaction web en France et en Belgique.

Au fur et à mesure des mandats, le contenu se retrouve au centre de l’écosystème digital des PME : que dire sur les réseaux sociaux ? Sur son blog ?


- Vous travaillez aujourd’hui avec de nombreuses PME : quand vous rencontrez une entreprise pour la 1ère fois, quelles sont les 3 questions qui reviennent le plus souvent ? Quel sont les plus gros challenges que ces entreprises rencontrent en ligne aujourd’hui ? 

Les questions les plus fréquentes posées par les PME romandes et leurs équipes sont : 

  • Quels sont les réseaux sociaux ou le réseau social indispensable-s à mon activité ?
  • Comment est-ce que je peux être sur la première page des résultats de recherche Google sans payer ?
  • Comment est-ce que je peux convaincre mon patron qu’il faut s’y mettre ?
  • Où est-ce que je vais trouver du temps pour animer mes réseaux ?

Bien sûr, c’est basé sur mon expérience et c’est donc totalement subjectif.

Quand aux challenges, ils sont essentiellement humains et organisationnels : charge de travail, gestion du temps, habitudes, réactivité, oser communiquer sur les réseaux aux yeux de tous, etc. On pourrait le résumer en disant que les collaborateurs en entreprises sont confrontés à leur zone de confort et les réseaux sociaux ont tendance à les bousculer pour les en faire sortir.


- Quels sont les plus grands bénéfices que les réseaux sociaux peuvent apporter aux entreprises ?

Tout dépendra des objectifs, de la taille et des investissements (humains et financiers) que l’entreprise est prête à consacrer aux réseaux sociaux. En général, pour les grandes entreprises, il s’agit plus de notoriété alors que les plus petites de ces PME recherchent des clients en pratiquant la prospection sur LinkedIn ou des entonnoirs de conversion depuis d’autres réseaux destinés à convertir les visiteurs de leur site web en prospect, puis en client.


- Pouvez-vous expliquer la notion “d’engagement” à quelqu’un qui n’y connaît rien ?

L’engagement c’est comme un ami dans la vie réelle qui nous appelle et prend des nouvelles de nous, nous soutient. Sur les réseaux sociaux, les fans, followers, relations témoignent de leur engagement par des : j’aime, commentaires, partages, messages privés/directs, etc.

C’est une notion importante, car les algorithmes des réseaux apprécient celui-ci. Il s’agit donc de maintenir les actions de vos relations le plus souvent possible. C’est comme si vous recherchiez à les fidéliser par leur action avec vous sur les réseaux sociaux : leurs j’aime, commentaires et partages.

C’est aussi grâce à cet engagement que vous pouvez espérer toucher les « amis de vos amis » et ainsi sortir de votre premier niveau de relation.


- On le lit partout depuis quelques années : le contenu occupe une place primordiale dans la stratégie en ligne des entreprises. Quelle est donc l’importance d’avoir un blog de nos jours et à quelle fréquence recommandez-vous de publier ?

Le contenu est capital, sans celui-ci, vous n'aurez rien à dire sur les réseaux sociaux à vos relations. Le blog d’entreprise est au centre de la stratégie de contenu pour plusieurs raisons :

  • Un site web classique est prévu pour mettre en avant vos prestations, votre entreprise, etc. pas pour recevoir de nouvelles pages à une fréquence élevée. Le risque étant de noyer le visiteur.
  • Avoir quelque chose à dire mais attention... pas n’importe quoi ! 
  • Référencement naturel boosté : si vous avez du contenu de qualité et pertinent, rédigé pour l’internaute avec des bonnes pratiques de rédaction web, intéressant pour les internautes, alors ceux-ci seront susceptibles de partager vos articles, resteront sur votre site web plus longtemps, etc.  Cet ensemble d’action contribue à favoriser votre positionnement dans les résultats naturels.

Pour le rythme de publication, tout dépendra du temps que vous avez à disposition. Ecrire un article de blog varie entre 2 et 6 heures, de l’idée à la diffusion. Tout dépendra aussi de votre objectif. Admettons que vous voulez occuper la place sur la toile dans un marché de niche : un minimum d’un article de qualité par semaine serait idéal, mixé avec un écosystème digital dans lequel vous êtes particulièrement actif.


- Parlons stratégie digitale au sens large : quel(s) conseil(s) partageriez-vous qu’avec un ami proche (et donc avec les lecteurs de ce blog) ?

En fait j’en aurais 2 : mettez-vous à bloguer maintenant dans votre secteur d’activité et occupez le terrain sur la toile. Concentrez votre énergie sur le réseau social où se trouve votre public cible.


- Avec l’expérience et le recul que vous avez, qu’est-ce qui a changé depuis 5 ans et qu’est-ce qui va changer dans les 5 prochaines années ?

Je ne peux pas dire que le marché a complètement changé depuis ces 5 dernières années, si ce n’est que les plateformes sociales se tournent vers du payant comme tous médias. Du côté du marché local, les grands acteurs ont tendance à s’être équipé en outils et compétences humaines. Lorsqu'on regarde le marché des plus petites PME de Suisse romande, tout dépendra du secteur d’activité et de l’entrepreneur à sa tête. Certaines sont très actives et très bien avancées et d’autres n’ont pas encore pris le virage de la communication digitale.

J’adorerai avoir une boule de cristal. Mon sentiment est que la vitesse d’interaction va probablement encore s’accélérer dans la relation-client. Le tout-tout-de-suite va devenir une condition sine qua non aux succès des entreprises.


- Parlons tendance(s) maintenant : quels sont les réseaux sociaux émergeants à observer de près en 2015 ?

Un réseau fait beaucoup parler de lui depuis quelques temps : Périscope (application de live vidéo lancée par Twitter). A voir de quelle manière il vient s’insérer dans l’écosystème de communication digitale des entreprises.

Sur le marché sur lequel je suis active, on sent une tendance des entreprises à se diriger vers des réseaux sociaux moins traditionnels (Facebook et LinkedIn) et encore plus dynamiques comme Twitter ou Instagram.

A garder encore au coin de l’oeil, le contenu et le mobile qui prennent une place de plus en plus grande dans l’univers de l'internaute et/ou de celui du mobinaute.


- Pour finir, quels sont les 3 blogs/sites que vous suivez régulièrement ?

Pour les acteurs locaux, l’excellent blog de Matthieu Corthésy PME-web et la curation effectuée par David Labouré.

En France, si je dois en retenir 3 c’est difficile et ça dépendra toujours tellement des sujets, mais : Isabelle Mathieu, Clément Pellerin pour les réseaux sociaux et Olivier Duffez pour le référencement. J’ai un coup de cœur particulier pour 60canards de Isabelle Canivet et Jean-Marc Hardy.

A l’international, je suis des acteurs comme Peg Fitpatrick, Rebecca Raddice, Jeff Bullas, Martin Shervington, et tant d’autres, il suffit de regarder mes abonnements Twitter, Google+ ou encore Pinterest.


- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

PME, prenez le virage des réseaux sociaux et développez votre niche sur Google grâce à votre marketing de contenu. Plus vous attendez, plus vous laissez le temps à vos concurrents de s’y mettre ou de vous distancer !


----- 

Un grand merci à Valérie pour sa participation ! Nous vous invitons à consulter le blog de Valérie Demont, ainsi qu'à la suivre sur Twitter.